Répondons ensemble au défi du vieillissement
 
  Page d'accueil
  Mon CV
  Défis du vieillissement
  Maladies du grand âge
  Articles originaux
  Gériatrie dans la presse
  => Journal Le Matin
  => Le Matin du 04/11/2006
  => Journal Albayane du 03/12/2006
  => La vie éco
  => Aujourd'hui le Maroc du 11/04/2007
  => Le Matin du 30/09/2007
  Entretiens
  Résumé des congrès
  Liens utiles
  Contact
  Forum
Le Matin du 04/11/2006

 

Un service hospitalier pour le troisième âge au Maroc (04/11/2006)
Kenza Alaoui | LE MATIN

L'hôpital Mohamed Sekkat était particulièrement animé le week-end dernier. Placé sous le signe de la vieillesse et de la prise en charge des sujets âgés au Maroc, il a connu l'organisation des premières journées gériatriques initiées par le service de médecine interne et de gériatrie de l'hôpital Mohamed Sekkat, l'unité de formation continue de la délégation du ministère de la Santé, préfecture arrondissement Aïn Chock, et l'association Salam Aïn Chock des œuvres sociales.


La bonne nouvelle annoncée lors de cet événement concerne l'ouverture prochaine au sein de cet hôpital d'un service de gériatrie. " Les raisons de la création de ce service sont dictées par les défis de la transition démographique que connaît notre pays. Le processus de vieillissement de la population se fait à un rythme très élevé. Ce qui nous met face à une demande de plus en plus importante en matière de gériatrie.

Or nous constatons une inadéquation de l'offre de soins et une absence de structures de prise en charge ", justifie le docteur A. Wahid, délégué du ministère de la Santé à Aïn Chock. Et le docteur Mustapha Oudrhiri, spécialiste en médecine interne et en gériatrie, de préciser : " Les résultats du recensement de 2004 prouvent qu'il y a une augmentation progressive de la population âgée. Les derniers chiffres font état de 8,1 %. Ce qui représente 2,5 millions de personnes âgées de plus de 60 ans. Ce chiffre est appelé à passer à 11,1 % en 2020 et à 20 % en 2040. Jusqu'à présent, les personnes âgées sont prises en charge généralement dans des services multidisciplinaires avec les autres malades d'un âge plus jeune".
Les spécialistes ont également signalé que les avancées considérables réalisées au Maroc ont permis l'allongement de l'espérance de vie, qui a avoisiné les 70 ans en 2004. Les pouvoirs publics ont vu en cet acquis "un signe d'inquiétude en raison des conséquences sur l'avenir des régimes de sécurité, les services médicaux et sociaux et l'aide fournie par la famille". Pauvreté et précarité sociale n'étaient pas pour apaiser cette inquiétude. Le véritable défi n'étant pas uniquement de prolonger la vie des personnes mais de leur offrir, en parallèle, une bonne qualité de vie.

Or au Maroc, la notion de gériatrie commence à peine à émerger et à être intégrée dans le programme national de la santé.

Du fait de leur fragilité, les personnes âgées constituent la tranche de malades les plus hospitalisés. Toutefois la qualité des soins ne suit pas cette demande. L'absence de spécialistes et, à grande échelle, de stratégie globale de prise en charge de cette population, créant chez les personnes âgées un sentiment d'exclusion et d'abandon et chez le personnel soignant un sentiment de frustration parce qu'étant dans l'incapacité de venir en aide à ces patients. Ce qui fait de la création d'un service de gériatrie un impératif aux avantages multiples.

Le Dr Mustapha Oudrhiri, en cite quelques-uns : "Ce service offrira les compétences spécialisées et les moyens techniques adaptés aux besoins des malades âgés. Ce qui permettra de lutter contre le risque imminent de perte d'autonomie, de prendre en compte les spécificités de la maladie et du malade ainsi q'un gain de temps". Et de préciser que les spécialistes procéderont à une approche médicale globale basée sur des appréciations de la qualité cognitive du malade et des tests neuropsychologiques en vue de repérer les éléments de fragilité des personnes âgées.
 
En attendant l'ouverture du service de gériatrie, l'hôpital Mohamed Sekkat réserve une unité d'une capacité de 6 lits, dédiée à cette spécialité, gérée par deux gériatres. Une demande de plus en plus importante a décidé la direction d'opter pour la création de ce service, financé dans le cadre de l'INDH et en attente de la deuxième tranche pour l'achèvement des travaux.

"On ne pouvait pas transformer tout l'hôpital en service de gériatrie. Raison pour laquelle nous avons demandé aux décideurs de nous aider à créer ce service, le premier au Maroc, qui sera d'une capacité d'une trentaine de chambres, avec 2 lits dans chaque pièce et dans lequel on va bien s'occuper de nos personnes âgées. Nous avons bien des services de pédiatrie. Il est temps d'avoir des services de gériatrie. Il est vrai que c'est une spécialité astreignante et difficile. Elle demande énormément de moyens.

C'est d'ailleurs pour cette raison que nous demandons à tout le monde de nous aider", souligne le docteur Fouad Sefiani, directeur de l'hôpital Mohamed Sekkat. Et pour ne pas se transformer en maison de vieux, les malades y seront admis le temps d'être soignés et mis sur pied. Le volet social ne relevant pas de ses compétences.

Dans notre pays, on se félicite de voir que la solidarité familiale existe encore. "L'occidentalisation de la société est un danger pour nos vieux ", insiste Mme F. Perrin-Venuto de l'hôpital de Rennes en France, qui précise, à juste titre, que la véritable question à poser est: quelle place et quel rôle réserve la société moderne aux personnes âgées ?

Mon adresse  
  Dr Mustapha Oudrhiri
Interniste et Gériatre
Hôpital Mohamed Sekkat
Ain chock Casablanca Maroc
Tel: 00 212 61 64 35 07
E-mail: oudmus@yahoo.fr
moudrhiri@casageriatrie.fr.gd
 
Publicité  
   
Association de Gérontologie "Espoir" AGE  
  L'AGE organise le 31 mai 2008 à Casablanca ses premières rencontres gérontologiques sous le thème : pour une meilleure prise en charge du malade âgé.
LIEU:
Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca
PROGRAMME :
- Enjeux de la transition démographique au Maroc
- L'HTA chez le sujet âgé
- La douleur en gériatrie
- Rôle de l'équipe gériatrique dans la prise en charge de la personne âgée
- Place du gériatre dans un hôpital accueillant les urgences
- Le médecin généraliste face à la maladie d'Alzheimer
- L'oncogériatrie, un problème d'actualité
Ateliers :
- Que faire devant une personne âgée qui chute?
- Que faire devant une élévation récente de la créatinine chez le sujet âgé?
- Comment évaluer les facteurs de risque cardio-vasculaires chez le sujet âgé?
- Comment évaluer un bilan nutritionnel chez la personne âgée?
- L'ordonnance du sujet âgé: les questions à se poser
- Prévention de la maladie thrombo-embolique chez la personne âgée
 
Randonné pour personnes âgée  
  Organisée par l'AGE en collaboration avec l'association Rando Maroc
Date : le 1 juin 2008
Lieu : Région de Benslimane
Pour s'inscrire : contacter nous sur:
- moudrhiri@casageriatrie.fr.gd
ou oudmus@yahoo.fr
 
Autres RDV gériatriques  
  --9èmes rencontres gérontologiques de Géronto-pratique : 17 et 18 janvier 2008 à Paris CAP 15
--7ème congrès national des professionnels de la Gériatrie : 30-31mars et 1er avril 2008 au palais des congrès Paris
--Anti-Aging Medicine World Congress 2008
10 au 12 avril 2008 Palais des congrès Paris
 
Aujourd'hui sont déjà 4 visiteurs (7 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=